miércoles, 6 de abril de 2011

PARIS: LOS CALCHAKIS - MISA CRIOLLA - FESTIVAL DES MUSIQUES SACREES= 9 AVRIL A 20 H- Théâtre des Champs-Élysées

LOS CALCHAKIS



Dans le cadre du 4ème Festival des Musiques Sacrées de Paris

Théâtre des Champs-Élysées

le 9 avril à 20 h

15, avenue Montaigne, Paris 8ème

http://www.franceculture.com/evenement-musiques-sacrees-concert-au-theatre-des-champs-elysees.html

Musiques Sacrées : Concert au Théâtre des Champs-Elysées

Dans le cadre du 4ème Festival des Musiques Sacrées de Paris (7 - 9 avril 2011), CONCERT au Théâtre des Champs-Elysées le 9 AVRIL à 20 HEURES (15 avenue Montaigne, Paris 8ème).

Depuis 2008, le Festival des Musiques sacrées de Paris fait découvrir à un public le plus large possible les musiques sacrées des trois grandes religions monothéistes : chrétienne, juive, musulmane.
A l’origine de cette initiative citoyenne, la volonté des membres de l’Association pour le Festival des musiques sacrées de Paris de maintenir ou de recréer la cohérence, la rencontre, le partage, en réplique à la tentation du repli sur soi.
L’objectif de l’Association ? Favoriser le dialogue interculturel, faire tomber les barrières culturelles, géographiques, générationnelles, promouvoir l’accès pour tous à une éducation culturelle et artistique de qualité. C’est ainsi qu’elle est porteuse du projet un conservatoire dans chaque école primaire.
Le pari du festival, reconduit chaque année depuis sa création, est de faire se rencontrer les musiques, les peuples, les traditions, de rassembler au-delà des différences, de mettre en évidence ce qui fédère plutôt que ce qui divise.
La thématique de cette année, (l’éducation culturelle et artistique « institutionnelle » permet-elle le partage des cultures ?) fera l’objet d’une table ronde le 7 avril, au CNAM.

Au programme du concert du 9 avril :

Chant sacré juif : Première Symphonie juive - Lionel Stoléru et l’Orchestre romantique européen.
Créée à la salle Gaveau en novembre 2010, la « Symphonie juive » a été composée à partir du matériau de la liturgie. Cette oeuvre éminemment originale, écrite par Lionel Stoléru, ancien ministre, passionné de musique, et Francine Aubin, compositeur, directrice du conservatoire de Rueil-Malmaison est exécutée par l’Orchestre romantique européen créé et dirigé par Lionel Stoléru.

Chant sacré chrétien : Misa Criolla - Los Calchakis, sous la direction d’Hector Miranda et le Choeur polyphonique de Paris sous la direction d’Enzo Gieco.
La Misa Criolla, du compositeur argentin Ariel Ramirez, fut créée en 1970 en France par Los Calchakis, à l’église de la Madeleine. Autour d’Hector Miranda, Los Calchakis, célèbres dès les années soixante, sont passés maîtres dans l’art d’avoir du succès avec sobriété et talent. Ils sont accompagnés par le Choeur polyphonique de Paris, un groupe de chanteurs passionnés de musique latino-américaine réunis autour d’Enzo Gieco.

Chant sacré musulman : Chants religieux dans les traditions arabo-andalouse et populaire d'Algérie – Ensemble El Mawsili, sous la direction de Farid Bensarsa.
L’école de musique El Mawsili, créée à l’origine pour l’initiation à l’art et à la musique du Maghreb, s’est dotée d’une formation musicale composée de 50 musiciens/chanteurs. Dans le cadre du festival,
l’Ensemble interprétera des chants religieux dans les traditions arabo-andalouse et populaire d’Algérie extraits des répertoires religieux « Qsaïds » de tradition algéroise et classique arabo-andalou dans les modes Moual et Sika.



fuente: "Abra Pampa"